Menu 

Commémoration de Nainville-Les-Roches, 1983

Signature de l’Accord de Nouméa en mai 1998

Les balbutiements de l’histoire : De Nainville-Les-Roches en 1983 à Nouméa  (1998-2013)   Contexte historique En 1981, c’est l’arrivée historique de la gauche au pouvoir, celui de la présidence de la République et la première mandature de François Mitterrand. En Nouvelle-Calédonie, depuis 1975, on observe une bipolarisation de la vie politique, autour de la cause indépendantiste.  […]

Lire la suite

Politique fiction : Imaginons…

Le 1er ministre est accueilli au Congrès de la Nouvelle-Calédonie

  Discours du 1er ministre français en juillet 2013 à Nouméa «…Calédoniens, Calédoniennes, je vous ai compris ! […] Il y a 25 ans, c’étaient les Accords de Matignon-Oudinot qui  engageaient la Nouvelle-Calédonie dans la voie de modernisation de sa gouvernance. […] Faut-il s’étonner qu’aujourd’hui que la Nouvelle-Calédonie exige d’être libre, de décider elle-même de son propre […]

Lire la suite

Histoire de l’ASEE

001gal_022

De l’Eglise Evangélique en Nouvelle-Calédonie et aux Iles Loyauté (EENCIL) à l’Alliance Scolaire de l’Eglise Evangélique (ASEE)   Origines de l’EENCIL et liens avec la formation des hommes L’EENCIL est le produit de l’arrivée en Océanie de la chrétienté occidentale qui débute en  1797 en Polynésie avec la London Missionary Society (LMS). En Nouvelle-Calédonie, les […]

Lire la suite

« Souvenons-nous », le 13 mai 1985, une bombe explose à Do Kamo

Une des Nouvelles Calédoniennes du 14 mai 1985

Le 13 mai 1985, quatre attentats à l’explosif secouent le territoire. Parmi ceux-ci, un vise en particulier le Lycée Do kamo. l Le contexte politique Depuis le début des années 1970, le mouvement indépendantiste qui a pris naissance avec le retour des jeunes Calédoniens (« Mélanésiens ou Canaques » comme on l’écrivait alors, mais aussi « Caldoches » […]

Lire la suite

Souvenons-nous : avril-mai 1988

Sur la tombe des 19 à Wadrilla

Le 22 avril 1988, sur l’île d’Ouvéa comme dans toute la Nouvelle-Calédonie se prépare le premier tour des élections présidentielles prévu pour le 24 avril. En février de cette année, le congrès du FLNKS (Front de Libération National Kanak Socialiste) de Tibarama à Poindimié donne comme mot d’ordre le boycott de ces élections en laissant […]

Lire la suite