Menu 

Une rencontre mémorable avec Nicolas Kurtovitch

Le jeudi 4 juin les élèves de Première STMG 1 ont eu le plaisir d’accueillir un invité de marque en la personne de l’écrivain Nicolas Kurtovitch venu discuter de son dernier recueil de poèmes Ombre que protège l’ombre, paru aux éditions  Vents d’ailleurs en 2014. Durant deux heures le poète et ses jeunes lecteurs ont ainsi pu faire connaissance et échanger leurs réflexions au sujet d’une œuvre poétique singulière dans laquelle l’auteur livre ses impressions au rythme de ses déambulations, évoque ses émotions au contact du temps et de l’espace. Nicolas Kurtovitch a ainsi pu apprécier la pertinence des nombreuses questions que les élèves avaient préparées pour sa venue, et ceux-ci ont eu l’occasion de découvrir un auteur calédonien qui les a marqués par sa franchise et sa simplicité.

La captation filmique de l’événement, bientôt disponible sur notre site, vous permettra de revivre les temps forts d’une intervention qui s’est terminée par une séance de dédicaces des plus sympathiques.

Je tiens à remercier Nicolas pour sa gentillesse et sa disponibilité et aussi les élèves de la première STMG 1 qui ont fourni un travail remarquable de recherches et d’analyse.

Que vive la littérature !

Lionel Hottin

 

Commentaires

  1. avatar Lionel Hottin a écrit

    Merci à tous les élèves pour ces chaleureux commentaires.

  2. L’arrivée d’un auteur comme Nicolas Kurtovitch, m’a beaucoup ému, car c’était la première fois que je voyais un vrai auteur de livre et comment un auteur s’exprime. Il m’a beaucoup inspiré sur chaque leçon de parole, comment il faut imaginer les choses, et comment vivre une vraie vie comme par exemple l’amour et aussi une amitié.
    Je remercie Nicolas Kurtovitch pour son déplacement au lycée DOKAMO et de nous enseigner son savoir sur ces poèmes .

  3. avatar wanabo a écrit

    J’ai beaucoup aimé le poème « Une femme si belle » car c’est très reconnaissant de sa part dans la mesure où il évoque la vie de sa mère à son époque et durant son intervention on a appris comment fonctionne l’économie du livre. J’ai été également très surpris par son vocabulaire et la façon dont il jouait sur ces mots. Je le remercie de son déplacement et de nous avoir donné l’opportunité d’avoir en face de nous un vrai auteur.

  4. avatar Chaouri a écrit

    Pendant son intervention,Mr Kurtovitch a dit qu’il a écrit pour la première fois en 3ème,c’était un poème de Verlaine qu’il avait recopié.Ensuite il a révélé que son premier poème était un poème d’amour qu’il a écrit pour une fille quand il était en Seconde.Il a aussi écrit des poèmes de contestation et au fur et à mesure il a continué à écrire.Ses poèmes sont tirés de la réalité comme « Une femme si belle »,cette femme représentait sa mère qui vieillissait petit à petit. »La reconstruction va prendre du temps »ce poème se situe dans la ville de Sarayevo,c’est la ville de sa famille.Mr Kurtovitch nous a aussi parlé de son séjour en Inde,il disait que c’est un beau pays et il nous conseillait d’aller faire un tour là-bas,ce pays l’a beaucoup touché.

  5. avatar Kakou Jeanne a écrit

    L’intervention de Nicolas Kurtovitch nous a permis de comprendre l’existence de chaque poème écrit par lui même.
    Ce qui m’a beaucoup touchée est le poème « UNE FEMME SI BELLE »car il nous a avoué qu’en fin de compte il parlait de sa mère qui souffrait d’une maladie et qu’elle était en phase terminale .C’est pas évident q’un poète publie l’état de santé de sa mère,et je pense que c’est un homme courageux

  6. avatar maperi a écrit

    Ce qui m’a le plus intéressé chez M.Kurtovitch c’est les voyages qu’il a fait autour du monde ,les découvertes qu’il a faites surtout quand il nous parle de ses aventures en Inde .
    Et en plus de ça il nous pousse à y aller.
    Il dit qu’en voyageant nous allons changer notre façon de voir les choses et donc notre mentalité va aussi changer.
    Alors quand j’aurai les moyen j’irai voyager pour découvrir d’autres cultures .
    Mon poème préféré dans le recueil est « Près du marigot »

  7. avatar WAITEA Stanyslas a écrit

    Cette intervention a été très efficace dans la mesure où N.K explique les raisons du recueil, pourquoi il a écrit ce livre, qu’est ce qui l’a poussé à écrire . Son intervention m’a aidé à mieux comprendre quelques textes et ce fut très intéressant. Sinon Mr KURTOVITCH est un homme bien et passionné par ce qu’il fait .

  8. avatar Tiaouniane Oriane a écrit

    L’intervention de Nicolas Kurtovitch nous a permis de mieux comprendre personnellement ce que l’auteur ressentait en écrivant ses différents poèmes, ce qui l’inspirait. Chacun d’eux est différent, par exemple dans « près du marigot », celui-ci évoque la route qu’il prenait quotidiennement, en la décrivant, « tel un musicien donnant de l’importance à son instrument ». Le poète donne beaucoup d’importance aux lieux qui nous sembleraient personnellement sans importance, une autre manière de s’ouvrir au monde, en portant son esprit loin, et pas centré toujours sur notre propre personne. Ce qui m’a touché personnellement c’est son goût de l’écriture avec lequel il exprimait sans dépendre d’elle pour vivre. Il savait qu’il ne gagnerait pas sa vie en écrivant car l’art de l’écriture est peu reconnu en N-C. Mais encore j’ai aimé « Une femme si belle » où il évoque la maladie qui a mis fin à la vie et à la beauté d’une femme qui est en fait sa mère.

  9. Durant l’intervention de Nicolas Kurtovitch j’ai découvert que celui-ci à commencé à écrire en 1971 et a publié son premier livre en 1973 à l’âge de 18ans. Ce que j’ai beaucoup apprécié sur l’histoire de Monsieur Kurtovitch c’est l’histoire de ses premières fois, quand il a copié deux poèmes de VERLAINE qu’il a collés ensuite sur son bureau, et après il a commencé à écrire pour une fille. Il y a aussi le fait qu’il s’inspire des choses de la nature et de ses voyages pour écrire ; pour exprimer ses sentiments. J’ai beaucoup aimé quand il disait que quand il écrit il va plus loin dans sa réflexion et que les mots jouent dans son esprit, ce qui lui permet d’aller plus loin dans son imagination. Je voudrais signaler également le poème écrit pour sa mère, ça m’a beaucoup émue et je crois bien que c’est celui que je préfère car c’est reconnaissant de sa part .

  10. Cette intervention m’a permis d’en savoir davantage sur les poètes, c’est a dire quelle a été leur inspiration pour écrire autant de poèmes, connaitre également à qui étaient destinés les poèmes de Kurtovitch .Cela a permis également à tous les élèves de voyager,sortir du pays et d’aller voir ce qui se passe ailleurs.Les poèmes de Kurtovitch nous donnent une envie de voyage.

  11. avatar Aymrick a écrit

    J’ai bien apprécié votre venue car en classe de seconde on étudiait des œuvres de vous. J’ai été très impressionné par le fait que vous ayez trouvé l’inspiration, fait vos premiers écrits en seconde. J’ai lu tout votre recueil « L’ombre que protège l’ombre », le poème qui m’a le plus plu c’est « Une femme si belle » car il m’a beaucoup touché.

Laissez un commentaire

*