Menu 

Un chant en ajië pour la rentrée

Avant les discours qui marquent traditionnellement la rentrée, les parents ont entonné un chant en ajië, Vi bere wa, en hommage aux habitants de Houaïlou.

Puis Pasteur a entamé sa méditation autour de la parabole du sycomore et de Zachée (Evangile selon Luc 19, 1-10), en incitant les élèves à « monter sur le sycomore » pour que le miracle s’accomplisse.

Pasteur Moïse est venu d’Ouvéa pour encourager le personnel et les élèves, puis Pasteur Paul Padome, secrétaire général de l’EPKNC, a présenté le geste des parents. Ce fut un temps fort apprécié par les familles, un de ces moments chaleureux que font le sel de l’ASEE.

Jean-Paul a rappelé les dangers de la ville et de ses lumières artificielles qui éblouissent les jeunes arrivés à la capitale, et qui parfois les perdent.

Un grand merci aux parents d’avoir renouvelé leur confiance dans notre lycée, qui saura s’en montrer digne.

Auparavant, les équipes de choc avaient préparé les fournitures scolaires, vendues en moyenne 7000 f le pochon.

Bonne rentrée à toutes et à tous, et bon courage pour bien démarrer l’année !

 

Commentaires

  1. aouh Dokamo me manque ! Comme une envie d’y retourner

  2. avatar Hmana WAWALAHA a écrit:

    Je regarde avec nostalgie ces photos, 3 ans déjà que j’ai quitté Do Kamo, et je vois toujours la bonne humeur de mes anciens professeurs, toujours avec le sourire, je vous souhaite une très bonne rentrée 2017!! Oleti

Laissez un commentaire

*