Menu 

Littérature et société

L’enseignement d’exploration Littérature et société aura pour axe le thème des Regards croisés (sur l’autre et sur l’ailleurs) dans la littérature calédonienne.
ECART
Objectifs de l’enseignement d’exploration
1. Connaître les enjeux, la variété et l’intérêt d’une formation littéraire et humaniste
2. Percevoir les interactions entre la littérature, l’histoire et la société
3. Explorer la diversité des cursus et des activités professionnelles liées aux études littéraires.
ECART
Contexte
Une proposition existe depuis 12-13 ans déjà, qui consistait à demander une heure supplémentaire par semaine pour les élèves de certains collèges afin d’enseigner la civilisation française comme cela se fait dans les classes de Français Langue Etrangère (F. L. E.), Le but était de permettre à des élèves dont le français n’est ni la langue ni la culture premières de mieux se familiariser avec la civilisation française et de leur faire prendre conscience de l’importance de son rayonnement.
ECART
Projet
Proposer des figures croisées de l’autre, qui serait prioritairement envisagé par rapport à l’échiquier culturel calédonien. Ces figures étant structurées à partir des lettres et de l’histoire-géographie, l’essentiel de l’enseignement consistera dans l’étude de textes abordant la problématique de l’autre,

Exemple : Lacroix, Apollinaire Anova, Jean-Marie Tjibaou, etc.
ECART
Organisation du travail
Découpage par périodes historiques (exemple)

1. Les figures de l’Autre au temps des missionnaires et du bagne
2. Les figures de l’Autre à partir de la seconde guerre mondiale
3. Les figures de l’Autre depuis les Evénements et les accords
ECART
Par semaine, l’atelier est animé par trois enseignants : deux professeurs de lettres pour deux heures d’intervention et un professeur d’histoire et géographie pour une heure d’intervention.

Laissez un commentaire

*