Menu 

La section foot à Gold Coast : le tournoi au jour le jour

Arrivée samedi soir, une bonne nuit de sommeil, et le lendemain petite balade sur la plage devant le centre, puis en route pour le site du tournoi. Beaucoup de monde,des petits surtout, et bonjour au staff ravi de nous rencontrer (eh oui, nous avions une invitation officielle !).

Retour au centre pour analyser le match contre la section de Jules Garnier mercredi dernier avec support vidéo, puis repas et repos avant de partir à Mudgeeraba, lieu du tournoi.

Le soir premier match contre une équipe athlétique, mais techniquement inférieure, nos boys les ont battu 6 à 1.

Retour au centre pour le repas du soir, quelques soins du kiné Nicolas, et un bon dodo jusqu’au lendemain.

Lundi matin débriefing avec analyse vidéo de quelques séquences du match de la veille, un petit tour en ville à Surfers Paradise, et retour pour repos avant le match du jour qui devait commencer à 19h.

Nous sommes sur place 2 heures avant, histoire de voir jouer nos futurs adversaires, et à 19h coup d’envoi.

L’équipe de Gold Coast United en face de nous avait un vrai niveau. Des joueurs très techniques, rapides et qui gardent leur sang-froid. Et qui ont eu la veille un jour de repos. Nous apprendrons plus tard que plusieurs joueurs évoluent en sélection nationale australienne. On finit la mi-temps à 1-1 après une période accrochée, mais nos boys se sont très bien débrouillé, arrivant à maintenir en place le plan de jeu de Monsieur Didier.

Deuxième période, on prend un pénalty un peu litigieux, et les Dokamistes perdent un peu le fil du match, devant une équipe toujours très structurée et efficace. Résultat final :  5 à 1 pour GCU.

La défaite est bien comprise, jamais la section foot n’a rencontré une équipe si performante. Ne pas oublier l’objectif du séjour : apprendre. Et là nous avons appris…

Les Nouvelles Calédoniennes ont fait une page sur notre aventure australienne :

Waldemar de Laage / waldemar.delaage@lnc.nc | Crée le 01.10.2019 à 04h25 | Mis à jour le 01.10.2019 à 09h22
Le milieu de terrain Japhet Taese (en rouge), scolarisé en Terminale S, joue également en club sous les couleurs de l’AS Magenta. Ici, aux prises avec un joueur de Central Coast. Photo Didier Blanc
Le milieu de terrain Japhet Qaeze (en rouge), scolarisé en Terminale S, joue également en club sous les couleurs de l’AS Magenta. Ici, aux prises avec un joueur de Central Coast. Photo Didier Blanc
FOOTBALL. Finalistes il y a deux ans et lauréats à Sydney en 2018, les joueurs de la section football du lycée nouméen aiment les tournois australiens. Cette année, c’est à la Gold Coast Champions Cup (du 28 septembre au 5 octobre) qu’ils représentent leur île.

Quatre matchs de poule à enchaîner en cinq jours. C’est le rythme infernal dans lequel se sont engagés les jeunes footballeurs de Do Kamo. Un marathon nécessaire s’ils espèrent se qualifier pour les demi-finales d’une Gold Coast Champions Cup qui compte neuf autres équipes dans leur catégorie d’âge (moins de 18 ans).

Arrivés samedi, les Calédoniens n’ont pas eu beaucoup de temps pour souffler, avec deux premières rencontres disputées dimanche et hier soir (voir-ci dessous). Et s’ils ne jouent pas aujourd’hui, ils y retourneront dès demain, avant d’enchaîner jeudi. En cas de qualification, ils partiraient pour un, voire deux jours de compétition en plus, avec les demi-finales vendredi puis la finale prévue samedi.

« Les Australiens sont plus costauds »

Gaël Hmuine, ailier gauche et élève de Terminale L, sait que l’aspect physique entrera en compte. « Il y aura également le climat, plus chaud que l’année dernière où nous étions partis en juillet », explique celui qui était de l’aventure victorieuse à Sydney. « Les Australiens sont plus costauds physiquement mais nous sommes meilleurs techniquement et notre équipe a progressé. Nous allons essayer de refaire ce qui avait fonctionné l’an passé, en poussant collectivement », ambitionne-t-il, fier d’avoir été retenu par son entraîneur Didier Blanc. Pour aller loin dans la compétition, ce dernier a composé un groupe de 20 joueurs, sur les 38 que compte la section sportive. Le responsable pédagogique a donc dû faire des choix, basés sur « les résultats scolaires, le mérite, l’investissement et enfin le niveau de jeu ».

« Nous sommes avant tout un lycée et l’objectif principal reste la réussite scolaire », rappelle Didier Blanc, lui-même professeur d’EPS (éducation physique et sportive).

Plusieurs objectifs

L’an passé, les lycéens nouméens s’étaient distingués à Sydney, en revenant avec la coupe. Mais cette saison « le niveau devrait être un peu plus relevé », prévient Didier Blanc, qui est arrivé chez les Aussies avec plusieurs objectifs. D’une part pour « permettre aux joueurs de progresser et de développer leurs qualités footballistiques » et, d’autre part, pour « évaluer le niveau de nos apprentis footballeurs face à des équipes extérieures au territoire » calédonien. La sélection de Do Kamo, qui représentera le Caillou au milieu de formations australiennes, aura également pour but de « donner une bonne image de la jeunesse et du football calédonien ». Et si Didier Blanc espère « si possible ramener le trophée », il n’oublie pas la dimension pédagogique du projet, « échanger culturellement, s’ouvrir aux autres et découvrir une région du Pacifique ».


Le groupe :

Enzo Kécine, Avana Cilako, Zolye Wasakua, Paul Jone, Yoan Béaruné, André Matha, Gaël Hmuine, Malcöm Juni, Théo Bosshard, Djibrill Tufele, Willy Read, Claude Wadela, William Wamytan, Neville Wahiobe, Jules Omeï, Japhet Qaeze, Roberto Waïa, Denzo Hace, Willy Welepane.


Pour leur entrée en lice, les Calédoniens signent un festival offensif

L’avant-centre Théo Bosshard a participé à la victoire. Photo Didier Blanc

 

Les lycéens de Do Kamo ont parfaitement réussi leur entrée en lice dimanche dans la Gold Coast Champions Cup. Pour leur premier match dans la poule A, ils ont largement dominé les Australiens de Central Coast, en l’emportant sur un score de tennis (6-1). Avana Cilako, qui évolue avec l’AS Lössi, s’est distingué en inscrivant un triplé.

Encore assez équilibrée à la pause, la rencontre s’est débridée au retour des vestiaires avec 4 buts de Do Kamo. Les Australiens, venus de Nouvelle-Galles du Sud, étaient « très athlétiques mais ont craqué physiquement et techniquement », a relaté l’entraîneur Didier Blanc. Ce large succès permet aux lycéens de prendre la tête de leur poule, à égalité de points avec le Gold Coast United FC, qui s’est imposé samedi contre North Star (3-2). Ces derniers occupent la 3e place, après s’être rattrapés dimanche en dominant St Monicas sur le même score (3-2).

Hier soir, les Calédoniens de Do Kamo étaient de nouveau sur le pré, face à Gold Coast, l’équipe locale de ce tournoi qui voit 10 formations s’affronter chez les 18 ans.

Dans le même temps, Central Coast défiait St Monicas. Enfin, avant les matchs d’hier soir, la Poule B était dominée par les Coomera Colts.qui ont flambé en ouverture samedi contre TSS (4-1). Un score lourd qui n’a pas entraîné de réaction chez TSS, battu le lendemain par Pen Power (5-1).

A l’issue de cette première phase qui s’achève jeudi, les deux premiers de chaque poule seront qualifiés pour les demi-finales.

Repères

La section football

Ouverte en 2012, la section football du lycée Do Kamo compte 38 joueurs pour la saison 2019, dirigés par 3 entraîneurs. Tous se retrouvent lors de trois séances hebdomadaires, avec des matchs intersections contre d’autres lycées le mercredi. Le week-end, les joueurs rejoignent les clubs pour lesquels ils évoluent en championnat, sans compter les sélections fédérales qui concernent la moitié d’entre eux. Un rythme chargé qui n’empêche pas le groupe de performer sur le plan scolaire : en 2018, la section a obtenu 100 % de réussite au baccalauréat.

Calendrier et résultats

Samedi :

A : CGU – North Star 3-2

B : Coomera Colts – TSS 4-1

Dimanche :

A : CCSC – Do Kamo 1-6 North Star – St Monicas 3-2

B : Pen Power – TSS 5-1

Hier soir :

A : St Monicas – CCSC

Do Kamo – CGU

B : TSS – 1 on One

Coomera Colts – FDA

Demain :

A : Do Kamo – North Star

B : 1 on One – Coomera Colts

FDA – Pen Power

 

 

 

Mardi soir, retour avec une victoire et 2 points de plus !

Nos jeunes ont su faire face à une équipe solide en respectant les fondamentaux et les consignes du coach, score 4 à 1 au final.

 

 

 

Mercredi

Après une journée entre kiné, stratégie de jeu, et repos, victoire 4 à 0 contre North Star, nos jeunes ont réussi à rester concentré durant le match et à construire un jeu efficace. Le soir les courbatures et contusions étaient encore vives, mais la joie d’être en demi-finale les a fait oublier le temps d’une soirée.

Jeudi

Après 4 matchs en 4 jours, enfin un peu de repos. Objectif du jour, « faire du jus », se détendre un peu, se reposer pour récupérer.

Le matin décrassage et étirements, puis un petit tour au centre commercial de Robina, à 20 minutes du Tallebudgera Recreation Center où nous logeons. Après le repas et une bonne sieste, un tour à la plage du creek pour une baignade dans l’eau fraîche et revigorante.

Soirée tranquille, entre kiné et communication avec les amis et la famille restée au pays.

Demain on joue la demi-finale à 18h30 contre Pen (Peninsula) Power, un club de Brisbane.

 

Les Nouvelles Calédoniennes suivent notre aventure, avec un petit article aujourd’hui :

| Crée le 03.10.2019 à 04h25 | Mis à jour le 03.10.2019 à 04h25

Engagée dans la Gold Coast Champions Cup, en Australie, la section football du lycée Do Kamo avait bien débuté avec une victoire(6-1 contre Central Coast dimanche). Mais les joueurs de Didier Blanc ont subi un lourd revers lundi (5-1 face à Gold Coast United). Mardi, la section a relevé la tête, en dominant Santa Monica (4-1). Les joueurs « ont su faire preuve de ressources physiques et mentales », relate l’entraîneur. Hier soir, ils affrontaient North Star pour un match décisif.

 

Vendredi

Un quatrième article des Nouvelles Calédoniennes sur le tournoi de la section foot à Gold Coast :

| Crée le 04.10.2019 à 04h25 | Mis à jour le 04.10.2019 à 09h53

Les joueurs de la section football du lycée Do Kamo se sont qualifiés en demi-finale de la Gold Coast Champions Cup, un tournoi australien où ils représentent la Calédonie. Mercredi, ils ont dominé North Star (4-0) pour leur dernier match de poule, le 4e en autant de jours. Une victoire acquise grâce à des réalisations de Japhet Qaeze, Willy Read, Dimitri Welepane et Théo Bosshard, qui a signé son 5e but du tournoi. Avec trois victoires contre une défaite, les joueurs de Didier Blanc accèdent donc au tour suivant, qui a lieu ce soir, après avoir pu récupérer jeudi. Une pause bienvenue pour leur entraîneur, confronté à « une grosse fatigue de l’ensemble de l’équipe et quelques joueurs blessés ». Heureusement, « le kinésithérapeute Nicolas Darier fait tous les jours un travail remarquable ».

 

Vendredi

Fin de l’aventure australienne pour nos jeunes cagous suite à leur contre-performance hier soir contre Peninsula Power FC et leur défaite 1 à 5.
Une mauvaise entame du match avec un but encaissé dès les premières minutes, et un pénalty imaginaire retiré 3 fois avec un joueur expulsé à la clé. En infériorité numérique ils encaisseront 3 autres buts avant la fin du temps réglementaire, mais un dernier baroud d’honneur avec un but par Roberto Waia permettra de sauver l’honneur.
Une défaite amère contre une équipe certes plus aguerrie à la compétition, mais contre laquelle on aurait pu espérer un meilleur résultat avec des décisions arbitrales un peu plus cohérentes.

Roberto part au but

Roberto part au but

Dernier article des Nouvelles Calédoniennes :

| Crée le 07.10.2019 à 04h25 | Mis à jour le 07.10.2019 à 04h25

Fin de l’aventure australienne pour la section football du lycée Do Kamo. Engagés dans la Gold Coast champions cup depuis dimanche dernier, les élèves nouméens ont lourdement chuté en demi-finale, face à Peninsula Power FC, club de Brisbane (5-1). L’entraîneur Didier Blanc a regretté « une mauvaise entame de match avec un but encaissé dès les premières minutes, un penalty et un joueur expulsé ». Vainqueurs l’an passé d’un tournoi à Sydney, les lycéens rentrent cette fois bredouilles mais retiennent « un bon parcours ».

Commentaires

  1. Bravo les garçons et un encadrement toujours au TOP sous la houlette de M Didier et de M. le Directeur Adjoint, Mama Upiko !
    Continuez à nous faire rêver,
    Oleti,
    Kici à l’ ASEE

Laissez un commentaire

*