Menu 

Journée citoyenne : de la bonne humeur et un grand nettoyage

 

Les Nouvelles Calédoniennes ont publié un article sur notre journée :

 


  • Vallée-des-Colons. Les 500 élèves du lycée Do Kamo ont participé, hier, à la sixième édition de la matinée citoyenne de l’établissement. L’occasion d’un vaste nettoyage de leur cadre d’étude.
    Crée le 14.09.2017 à 04h25
    Mis à jour le 14.09.2017 à 04h25
    Les façades extérieures ont eu droit à un bon coup de peinture. Les élèves ont travaillé sous le regard du directeur.
    Les façades extérieures ont eu droit à un bon coup de peinture. Les élèves ont travaillé sous le regard du directeur. Photos K.P.
    K.P.

    C’était l’effervescence, hier matin, aux abords de l’établissement du secondaire de la rue Taragnat. Et pour cause. Le lycée Do Kamo organisait sa matinée annuelle d’embellissement. Un moment hors des classes placé sous le signe de la citoyenneté.

    « Le but pédagogique est de sensibiliser les jeunes au respect du matériel et du voisinage et de leur faire prendre leurs responsabilités. Mais aussi de soigner le cadre d’études dans lequel ils évoluent quotidiennement », explique Dario Burguière, chef de l’établissement.

    Au programme de cette matinée peu ordinaire et hors des salles de cours : élagage des arbres, jardinage, peinture, effacement des graffitis, nettoyage des gouttières et des sanitaires. « Il s’agit de travailler sur l’embellissement intérieur de l’établissement mais aussi sur l’extérieur. Nous allons effacer les tags des salles et aussi ceux de la rue. Il y a du mieux depuis six ans, même si ce n’est pas encore cela », détaille le directeur.
    Effort et cohésion

    Deux mères de famille, Roselyne et Rosalie, arrivées d’Ouvéa, sont dans la cour et observent. « Nous sommes venues voir sur place comment ça se passe. C’est bien, tout le monde travaille, chacun à une tâche, et ils ont l’air motivés. C’est bien que ce soit les élèves eux-mêmes qui réparent ce qui a été marqué ou abîmé. »

    Force est de constater que les lycéens ont mis du cœur à l’ouvrage. Allers-retours de brouettes, coups de balai, nettoyage à la brosse, jet d’eau, pinceaux et rouleaux, ils ont eu de quoi faire. Aucun endroit de l’établissement n’a été oublié pour ce grand nettoyage de fin de saison fraîche.

    Miriana, élève en seconde, est au jardinage, ce qu’elle préfère. « C’est bien, car on rend notre lycée propre, il est maintenant plus accueillant », apprécie-t-elle, tout en plantant des branches de frangipanier le long de la grille d’entrée.

    Madeleine, Shaya et Lu, en classe de première transport, poursuivent. « Nous suons pour notre lycée, on contribue à améliorer son image. Maintenant il est tout propre vu de la rue, cela fait plus sérieux. »

    A côté, un groupe de garçons, de la même classe, avec Gaby, Jean-Luc, Jean, Damien et Frédéric, renchérissent. « On va travailler dans une ambiance plus propre, ce qui est plus agréable. Si tout le monde s’implique, nous arriverons à faire baisser le nombre de dégradations. » Palene, en première également, conclut sur le sentiment de cohésion, renforcé par cette matinée. « Nous sommes tous unis dans l’effort c’est ce qui compte. Et pour finir la matinée, nous allons tous partager un repas en plein air. »

    Après élagage, les branches des arbres de la cour et du petit bois ont été évacués dans une benne de déchets verts.

     

Commentaires

  1. avatar KASARHEROU a écrit:

    tous formidables et beaux! bravo….. enfin des exemples positifs et une belle énergie dont les dokamistes de tout âge sont capables. i miss you all

Laissez un commentaire

*