Menu 

Deux soirées de conférence débat au programme

 

Problématique générale et thèmes des deux soirées de conférences

Mercredi 04 et jeudi 05 septembre 2019

 

Avant-propos

En 1979, l’Église Évangélique en Nouvelle-Calédonie et aux Iles Loyauté (EENCIL) et l’Alliance Scolaire de l’Église Évangélique (ASEE), dans un contexte politique local et régional soutenu, décident de l’ouverture d’un lycée d’enseignement général pour permettre au plus grand nombre d’accéder aux études supérieures.

Do Kamo est ainsi né. C’est un établissement scolaire, autant qu’une volonté politique éducative de positionner l’enfant kanak dans un choix sociétal difficile, car il faut s’affirmer mais aussi s’ouvrir et s’adapter : le combat de l’intérieur. Le nom n’a pas été choisi au hasard par nos vieux. En effet le concept du « Do Kamo » est un concept sociologique qui traduit un des espaces transitionnels-temps de la cosmogonie kanak. C’est le vrai homme, l’homme authentique.

Il doit être acteur de son pays, de son destin : qu’il soit diplômé ou non. Do Kamo interroge aussi l’« École » et le concept d’éducation : les notions de connaissance et de savoir n’ont pas les mêmes compréhensions suivant la société où on se trouve. Do Kamo a 40 ans, désormais, il peut se tenir devant toute la Nouvelle-Calédonie et délivrer la parole que lui permet son statut d’homme accompli. Il nous pose aujourd’hui la question suivante :

Quel « Homme » veut-on former, éduquer, enseigner pour affronter les défis sociétaux, technologiques, scientifiques et socio-culturels du siècle présent, sans renier ses racines pour élaborer une société océanienne et calédonienne plus juste, équitable et ouverte ?

 

Thème 1ère soirée de conférence | Mercredi 04 septembre 2019, Auditorium Province Sud

« L’historique du Lycée Do Kamo et de la mission éducative de l’EPKNC confiée à l’ASEE : c’est « le pari de la foi » pour réussir « le pari de l’intelligence » (Cf. Synode de Thuahaik-Drehu 2013). »

Le lycée Do Kamo a 40 ans cette année mais il en a 70 comme foyer protestant implanté à Nouméa. L’histoire du lycée Do Kamo ne peut être dissociée de celle de l’EPKNC et de l’ASEE. C’est l’histoire d’un défi qui peut se résumer par cette phrase : « Nous croyons, le bon Dieu mettra le reste ».

Elle traduit aussi la mission éducative confiée par l’EENCIL (devenu EPKNC) à l’ASEE : (Cf. Déclaration de Guaru, Août 1979) le pari de la foi pour « réussir le pari de l’intelligence ». Elle s’inscrit aussi dans un contexte historique et politique calédonien qui connait de profonds bouleversements. Finalement derrière l’histoire de ce lycée, c’est également l’histoire de la Nouvelle-Calédonie (en filigrane) qui est racontée.

Venez nombreux pour revivre ce véritable moment d’histoire et pour mieux en cerner les enjeux d’hier et d’aujourd’hui !

Durée : 3 heures (18 heures à 21 heures)

 

 

Thème 2ème soirée de conférence | Jeudi 05 septembre 2019, Salle UNC

« Do Kamo au 21ème siècle »

Do Kamo a démontré pendant ces dernières décennies qu’elle pouvait s’adapter et fournir à la Nouvelle-Calédonie de nombreux cadres (Jacques Iekawe, Fote Trolue, Dick Ukeiwe, Dominique Katrawa, Jacques Wadrawane,…) qui œuvrent ou qui ont œuvré dans tous les secteurs de ce petit territoire.

Nous nous intéresserons aux raisons de son succès et les valeurs qui sous-tendent sa philosophie éducative : la formation du Do Kamo, le vrai homme, citoyen accompli et acteur de son destin.

Comment cette philosophie éducative peut-elle aider le Territoire à esquisser un projet de société et former le nouveau Do Kamo, citoyen-acteur de son destin ? Quelles sont ses projections du lycée pour les années futures ? Quelles perspectives se donne-t-il ? Comment repenser la formation des hommes pour les aider à affronter les nouveaux défis de ce 21ème siècle ?

Durée : 4 heures (17 heures 30 à 21 heures 30)

Laissez un commentaire

*